top of page

Les bases du mixage en 5 étapes

Que tu sois artiste, ingé son en herbe, ou même manager, tu dois t'intéresser au mixage et en connaître les bases.


Parler la même langue qu'un ingénieur du son te permettra d'économiser énormément d'énergie et de salive lors des séances studio ! C'est pourquoi aujourd'hui, on va t'expliquer les différentes étapes et quelques procédés du mixage.


La mise à plat


C'est l'étape réalisée juste après l'enregistrement. La mise à plat (MAP) consiste à mettre à niveau les voix, réaliser un début de structure et à mettre quelques effets sur les voix pour avoir une écoute un minimum claire. C'est grâce à cette étape qu'on peut entrevoir le potentiel du morceau (ou pas!).


La correction


Selon ta voix, la pièce dans laquelle tu enregistres, le workflow d'enregistrement utilisé, ta prise de voix aura quelques défauts à corriger.

Il arrive parfois qu'on entende trop une certaine fréquence, ou trop de sibilances, etc. La première étape consiste à nettoyer tout ça.


NB : si ton enregistrement est bon, ces défauts sont censés être minimes.


Aussi, l'ingénieur son réalisera ce qu'on appelle l'editing qui consiste à supprimer les moments de vide des prises, le choix entre les meilleures prises, etc.


La compression


C'est une étape souvent jugée obligatoire mais qui en réalité ne l'est pas. Si ta voix sonne bien sans compression, elle n'est pas obligatoire ou à utiliser avec parcimonie. Selon ton enregistrement et la couleur cherchée sur le titre, l'ingénieur du son compressera ta voix. La compression consiste à lisser les niveaux des prises, rehausser les moments ou tu baisse un peu d'intensité et, à l'inverse, baisser celle ou tu en as trop. Aussi (et surtout), le compresseur donnera une couleur supplémentaire à ta prise de voix. À 'utiliser avec modération selon le résultat voulu.


Les FXs


Comme dirait un grand sélectionneur : il faut faire des choix.


Les FXs c'est toute la sauce qui rendra ton son joli à écouter. Pour cela tu as plusieurs outils qui te permettront de donner un peu de vie et de couleur au son.

  • La reverb : c'est l'effet qui donnera à ta voix ou à tes instruments cet effet de résonance (un peu comme quand tu parles dans une église).

  • Le delay : c'est l'écho

  • Les EQ coloratifs : si tu souhaites donner un effet téléphone à ta voix, booster certaines fréquences

Enfin bref, on ne va pas lister et t'expliquer tous les termes de la musique. On a fait un article qui est dédié à ça : dictionnaire des artistes.


La suite


La suite que ton mixage est prêt, que tu as ajouté toutes les sauces au bon endroit et que la cuisson est parfaite selon toi. Ne publie pas tout de suite ton son. Entre chaque étape on te conseille de laisser du temps, de prendre du recul sur le titre et ce qu'il devient. Écoute-le sur plusieurs supports d'écoutes : écouteurs, téléphone et voiture (ces trois-l à sont les plus importants).


Une fois que le mixage est validé tu peux passer au mastering. Le mastering consiste à mettre ton son à niveau (le faire taper à 0db) sans dégrader sa qualité et en restant fidèle au mixage.

4 vues
bottom of page